Les chroniques de John

La lecture est la clé de la liberté

Mes écrits

Aaron

Image de gaustin11 sur pixabay.com

Bonjour à tous !

Il y a plusieurs semaines, je vous parlais d’une nouvelle participation à un concours de nouvelles !
Le concours étant clôt depuis hier soir, je peux donc vous révéler « Aaron », la nouvelle que j’ai écrite à cette occasion.

Le synopsis.

L’histoire raconte la rencontre entre Dimitri et Aaron au sein de l’hôpital de Caen.

Dimitri, un jeune homme de dix-sept ans, se réveille après une nouvelle opération du cœur et fait la connaissance d’Aaron, un jeune homme fredonnant des chansons d’animés. Tous deux contraint de rester à l’hôpital, une amitié se crée entre les deux garçons autour de cette passion commune pour les mangas et les animés. Amitié qui très vite basculera vers une relation sentimentale.

Mes inspirations.

Une fois encore, j’ai eu envie de m’éloigner de mes domaines d’écriture favoris. Je voulais écrire une nouvelle sur un domaine où je n’avais pas encore mis les pieds. Certainement influencé par la Saint-Valentin, j’ai décidé d’écrire une romance.

Étant moi-même un grand fan de mangas et d’animés, je voulais inclure cet élément à mon histoire. Au même moment, je découvrais le travail de Mioune, une artiste sur YouTube qui fait des reprises de chansons. C’est de là que vient « Crossing Field » (chansons de l’animé Sword Art Online, si ça vous intéresse.) qui est à la base une chanson de LiSA (biographie wikipédia)

Le refrain se prêtant bien à une romance dramatique, le tout s’est savamment mélangé dans mon esprit jusqu’à un midi où, buvant un thé, l’histoire est apparue ! La magie de l’inspiration.

C’est ainsi que j’ai vu Dimitri et Aaron dans cet hôpital avec cette histoire de cœur. Il ne m’en fallait pas plus, la nouvelle était là.

Aaron.

Trêve de bavardage, je vous invite maintenant à découvrir l’histoire d’Aaron et de Dimitri.

Aaron- Johnathane Hoctor-Anger

Partagez

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :