Les chroniques de John

La lecture est la clé de la liberté

Ma biographie

Qui suis-je ?

Je suis Johnathane Hoctor, né le 27 janvier 1994 dans une petite ville de l’Orne, la Ferté-Macé. J’ai toujours vécu dans l’Orne, plus particulièrement dans la commune de Carrouges.
Je me suis longtemps posé la question d’un pseudonyme, puis j’ai simplement décidé de signer avec le nom de mes deux parents, donc Hoctor-Anger.

La naissance du lecteur.

Je suis tombé dans les livres dès l’enfance, lorsque nous allions avec l’école les mercredis matin à la bibliothèque. J’y ai découvert des univers parfois fantastiques et d’autres fois étranges et effrayants.  Un souvenir mémorable de cette époque : la série « chair de poule », un incontournable ! Je me rappelle certaines histoires de fantôme, de loup-garou et de camp de vacances qui tournent mal.
Avec le recul, je pense que ce sont ces livres qui ont planté en moi une graine d’auteur. Une graine généreusement arrosée au fil des années par des auteurs comme Stephen King, JK Rowling, Dan Brown ou encore Maxime Chattam.

Vie scolaire et professionnelle.

Un jour au collège, mon professeur de français m’a demandé ce que je voulais faire. « Je voudrais être écrivain ! » La réponse était venue sans que j’y réfléchisse, la graine commençait à germer.

J’en rêvais sans véritablement le concevoir. Alors je me suis dit qu’à défaut, je pouvais trouver un autre moyen de rester en contact avec le livre, c’est comme ça que j’ai pris la direction d’un baccalauréat professionnel commerce avec des stages en librairie.
Je suis sorti diplômé du lycée, mais tout ne s’est pas passé aussi bien que je l’espérais !

2013, ma première véritable idée.

Perdu dans la campagne ornaise, je m’ennuyais profondément entre deux distributions de CV ! Un rêve récurrent a changé cela :
La première nuit, je voyais un monde ravagé par la guerre, des gens apeurés qui fuyaient des monstres mécaniques, ça ressemblait à la guerre des mondes de H.G.Wells. La seconde nuit, j’ai vu un homme sortir des décombres pour aider ces gens à se défendre. La troisième nuit, cet homme embarquait les réfugiés sur un vaisseau spatial et organisait la résistance face à l’invasion.

Je me suis dit qu’avec le temps libre que j’avais, je pouvais faire quelque chose de cette idée ! Alors j’ai commencé à écrire une histoire. Je n’en étais pas à mon coup d’essai, ayant rédigé quelques fans-fictions au lycée.

Mais la vie continue.

Les mois passèrent, entre l’écriture et les difficultés à trouver un emploi, j’errais dans un flou peu joyeux.
Début 2015, n’avançant nulle part, j’opte pour un changement professionnel avec l’idée de devenir animateur pour senior. Un virage à 180° qui a relayé mon projet d’auteur au fond de l’armoire.

Me jetant corps et âme dans ce nouveau projet, les choses se goupillaient bien, quelques stages, un service civique aussitôt suivit de deux CDD… En parallèle, de nouvelles idées apparaissaient pour mon histoire et pour d’autres ! Un signe que je devais absolument reprendre la plume.  Ce que je fis en 2017, de retour au chômage.

Mes premiers pas.

L’été 2017 marque ma première participation à un concours de nouvelles, mon premier texte finalisé. Ce fut ma première apparition en tant qu’auteur, ma naissance, si l’on peut dire.
Les idées ne cessaient d’affluer, au point d’avoir pour la plupart un plan détaillé. Le seul défaut, le seul bémol dans cette histoire, c’était moi. Je ne m’y consacrais pas pleinement. Le temps avait passé depuis ce rêve récurrent, et si sur le plan théorique les idées allaient bon train, sur le plan pratique je n’avais pas beaucoup avancé !

Johnathane Hoctor-Anger.

J’ai beaucoup travaillé sur moi-même et j’en suis arrivé à une « nouvelle version ». Même si à l’heure actuelle je n’ai rien publié (ça arrive très prochainement), l’écriture a été un ancrage important dans ma vie. Mais comme toute flamme, si elle n’est pas entretenue elle s’éteindra. Je sais aujourd’hui que l’écriture est ma mission de vie.
Le 1er novembre 2017, date d’ouverture de ce blog, marque un point important dans ma vie d’auteur. Cette idée me trottait en tête depuis des mois ! Avoir un endroit, une place quelque part où vivre à la lumière. Et dès l’ouverture, mes projets avancèrent plus facilement.

Ma plus grosse erreur a été de vouloir faire cela seul, de garder mes écrits dans l’ombre, dans un jardin secret. Je le sais maintenant, l’aventure est impossible en étant seul.
Ce blog, c’est un moyen de partager mon aventure avec vous. Je n’en suis qu’au début de mon parcours dans l’écriture. Grâce à ce blog, de nouveaux objectifs sont apparus, de nouvelles portes se sont ouvertes. Je suis heureux de partager cette aventure avec vous !

Partagez

Theme by Anders Norén