Les chroniques de John

La lecture est la clé de la liberté

Dystopie, Nouvelle

« Entropiae » par Edouard B. W.

Bonjour les ami-e-s !

Aujourd’hui nous nous retrouvons pour parler d’un recueil de nouvelles ! Sans plus attendre, plongeons dans  « Entropiae : les dystopies du passé font les entropies du futur » écrit par Édouard B. W.

L’auteur.

Né en 1971 et nourri depuis toujours par les auteurs fantastiques (Jules Vernes, H.P. Lovecaft, Stephen King,  Philip K. Dick et bien d’autres), Édouard B. W. succombera à la tentation de l’écriture en 2014 avec la mise en oeuvre de son premier recueil « recueil N.1 » qui sera publié en octobre 2015 via Bookelis. S’en suivra son second recueil, « Aux origines » publié en avril 2018, puis en mai de la même année « Entropiae », un livre regroupant les deux premiers recueils de nouvelles.

Le synopsis.

Ce livre regroupe les deux premiers recueils de nouvelles Recueil n. 1 —Pour celles et ceux qui ne veulent pas dormir et Aux origines – Une vérité sur les origines de l’homme et son futur, plus une petite histoire « bonus » pour clôturer le tout en chanson.

Recueil n. 1 vous emmènera au travers de trois nouvelles dans des jeux d’émotions troublants et dérangeants pourvu que vous soyez de nature puritaine, alors que ce n’est que l’histoire de la vie ! Vibrez avec ce couple vivant une histoire d’amour impossible, accompagnez ces deux amis improbables qui se promènent inlassablement autour du même pâté de maisons, et vivez le réveil difficile d’un étudiant après une banale soirée très imbibée. Rien de plus banal, n’est-ce pas ? Effectivement, mais…

Aux origines parle de l’éveil de la conscience de l’Homme. Il est grand temps qu’il découvre ses origines… et son futur. Ces nouvelles agrémentées de courts textes sombres et poétiques sont une critique sans pitié de la société que nous avons créée, de notre légitimité sur cette Terre et de notre prise de conscience ô combien tardive de ce que nous ne sommes pas ni n’avons jamais été. Enfin, très humblement, je vous proposerai une solution pour préserver notre bonne vieille planète grâce aux nouvelles technologies, car il fallait bien terminer sur une note positive !

Bonus puisque ce livre est une sorte de compilation, il fallait un bonus ! Ce texte presque autobiographique raconte le débordement d’amour d’un père et de sa fille, suite à leurs retrouvailles après un long mois de vacances.

Mon avis.

Ce livre m’intriguait beaucoup, surtout parce que les retours que je voyais montraient une forme de dérangement mais en même temps une fascination qui empêchait de quitter la lecture. Un peu comme lorsqu’on se cache les yeux devant un film d’horreur mais que la curiosité (bien plus forte que la peur) nous pousse à écarter les doigts et jeter un bref coup d’œil.

C’est donc avec cette idée de bizarrerie que je me suis lancé dans ma lecture. « Bizarrerie », le mot correspond parfaitement, pas dans le sens péjoratif mais dans celui de l’étrangeté attrayante de nouvelles idées. Je doute que vous ayez lu ailleurs des histoires telles que celles-ci !
Avec Entropiae, Édouard B. W. sort des sentiers battus, poussant ses personnages dans des situations ou relations extrêmes voire cauchemardesques, tout en réinventant le passé et en mettant en garde sur l’avenir de l’Homme, du monde et des autres espèces qui le peuplent.

Parlons des nouvelles.

Pour parler un peu plus des textes, j’ai un souvenir malaisant de cette relation numérique qui se crée entre deux personnes dans « vos jambes vous vont si bien » alors qu’à l’inverse, « la balade du soir » nous offre un texte doux et touchant. Peut-être était-ce pour mieux nous préparer à l’angoisse de « la momie ».
Cette première partie, « recueil n.1 — 3 histoires pour ceux et celles qui ne veulent pas dormir… » porte magistralement bien son nom ! Avec cette dernière histoire, si vous parvenez à vous endormir ce ne sera que pour plonger dans un cauchemar effroyable. Je vous avoue que j’ai eu du mal à restreindre mes pensées pour trouver le sommeil !

Pour le second recueil, « Aux origines —Une vérité sur les origines de l’Homme et son futur », je retiens surtout deux textes.
« Malade de la vie » nous plonge dans une excursion des catacombes parisiennes où un petit groupe d’amis fait une découverte intéressante, lugubre, historique, merveilleuse… Je ne sais pas exactement quel nom lui donner ! En tout cas, une découverte qui pousse à une grande réflexion sur l’Homme et son histoire.

Il s’agit bien là du sujet de ce recueil. Quand nous parlons ou pensons à l’avenir, nous ne regardons jamais dans le passé ! Et c’est là l’action de l’auteur, il nous pousse à nager à contre-courant en regardant d’abord un passé lointain enfoui dans les catacombes avant de nous projeter vers l’avenir avec « Les robots sont nos cousins » ! Dans un monde où l’humain a fini de ravager la Terre et où la robotique a pris une place importante.

J’ai beaucoup apprécié ce texte où il est question de l’avenir de l’humanité dans ce monde que nous avons bousillé, et surtout de ce qui suivra après l’Homme.
En découvrant ce monde où humain et robot se côtoient, j’ai inévitablement pensé au film « I Robot » (avec Will Smith) qui était inspiré des écrits d’Isaac Asimov,  un très grand nom de la littérature qui a posé les trois lois fondamentales de la robotique. Et justement, dans cet écrit futuriste (je ne dirais pas utopiste, car malheureusement nous travaillons à sa réalisation), il est question de lois. Mais de nouvelles, peut-être plus à même de gérer un monde où l’humain aura disparu ?

En conclusion.

Très clairement, si vous cherchez une lecture « sans prise de tête », Entropiae n’est pas pour vous ! Inévitablement vous serez confronté aux émotions et aux angoisses dans la première partie, puis à l’intense réflexion dans la seconde. Le tout s’harmonisant bien ensemble et offrant une palette d’idées et de pensées sur l’Homme,  ce qu’il était hier, ce qu’il est aujourd’hui, son parcours dans le monde, et ce qu’il deviendra demain.

J’aime les livres qui me poussent à la réflexion,  et Entropiae en est un. C’est un peu comme un débat muet, l’auteur expose des idées par ses histoires, et de là nous exposons les nôtres par la réflexion que cela induit.  C’est une expérience qu’il faut tenter,  quitte à ce que certains textes vous fassent sacrifier une nuit de sommeil ou deux !


Carte d’identité du livre.

Titre: Entropiae – Les dystopies du passé font les entropies du futur
Auteur: Édouard B. W.
Éditeur: Bookelis
Publication: 1 mai 2018
ISBN: 979-1022759762

Retrouvez Entropiae sur Amazon.fr !

 

Partagez

2 Comments

  1. Béatrice Galvan

    Très bonne analyse… pour un recueil résolument hors du commun! L’auteur ne ménage pas son lecteur, et cela sort de l’ordinaire!

    • Oh que oui ! C’est agréable de sortir des sentiers, d’être quelque peu bousculé et de découvrir quelque chose de nouveau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :