Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vais vous parler du dernier livre que j’ai lu, L’Alchimiste de Paulo Coelho.

Biographie de l’auteur.

Paulo Coelho est un romancier brésilien né à Rio de Janeiro le 24 août 1947. Ses parents le destinaient à une vie d’ingénieur (comme l’était son père), mais Paulo s’opposa à ce choix pour devenir écrivain. Le croyant fou, ses parents le firent interner dans un hôpital psychiatrique d’où il fugua trois fois. Il fut finalement remis en liberté trois ans plus tard, à l’âge de vingt ans.

Sa quête philosophique et spirituelle le conduisit à apprendre l’Alchimie [une discipline savante mêlant science et religion]. C’est sur le chemin de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle qu’il eut l’idée de son premier roman, le pèlerin de Compostelle, en 1987. Une année plus tard, il publiait l’Alchimiste, roman qui le rendit célèbre dans le monde entier.

Auteur de nombreux romans publié en plus de quatre-vingts langues, Paulo Coelho reçut de nombreuses récompenses pour sa carrière et son œuvre. Il est notamment message de la paix aux Nations Unies depuis 2007 et membre de l’Académie des Lettres brésiliennes depuis 2002. Il fut également nommé Chevalier de la Légion d’honneur en 1996.

Carte d’identité du livre.

L’Alchimiste de Paulo Coelho
Traduit en français par Jean Orecchioni
Édition J’ai lu, publié en 2013
Format poche 191 pages
ISBN : 978-2-290-00444-9

Le synopsis.

Santiago, un jeune berger andalou, part à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides. Lorsqu’il rencontre l’Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son cœur, à lire les signes du destin et par-dessus tout, à aller au bout de son rêve.

Mon avis.

Ce livre est tout simplement magique. L’histoire de Santiago est écrite comme un conte philosophique et spirituel. Au cours de son voyage, Santiago découvre des facettes du monde dont il n’avait pas conscience et ce chemin nous pousse à la réflexion.

L’histoire livre quatre enseignements de l’Alchimie: les signes du destin, l’âme du monde, la légende personnelle, et le langage du cœur. Ce sont quatre leçons que Santiago va découvrir au fil des pages notamment grâce à sa rencontre avec l’Alchimiste, en plein désert.

Conclusion.

Ce livre, vendu à plus de soixante-cinq millions d’exemplaires, a touché énormément de gens par le monde et il est facile de comprendre pourquoi. L’histoire se déguste comme un bon verre de vin, et pour les plus assoiffés d’une traite [ce fut mon cas]. Le style de l’auteur rend ce texte incroyablement profond tout en restant d’une grande simplicité. La quatrième de couverture le qualifie de « merveilleux conte philosophique destiné à l’enfant qui sommeille en chaque être ».

C’est l’un des meilleurs livres que j’ai pu lire dans ma vie, je ne peux que le recommander à absolument tout le monde. On devrait l’intégrer aux programmes scolaires tellement ce livre reflète certaines importances de la vie.

Partagez