Bonjour les amis !

Aujourd’hui nous allons parler des ebooks !

Pour certains, cela paraît évident, mais pour d’autres personnes, les ebooks (livres numériques) demeurent encore bien mystérieux !

Mesdames et messieurs,  si tel est votre cas, installez-vous confortablement et suivez le guide ! Mais d’abord, commençons par le commencement, voulez-vous ?

L’histoire des ebooks.

Les ebooks nous paraissent relativement récents dans nos vies courantes avec l’omniprésence du numérique, pourtant ils ont vu le jour en 1971 !

C’est un dénommé Michael Hart qui met en place en 1971 le projet Gutenberg. Le but ? Numériser le plus de livres possible afin de créer une bibliothèque libre d’accès sur internet. Très peu de personnes ayant internet à cette époque, le projet avance très lentement (le 100e ouvrage à être numérisé sera en 1994 !)
Ce n’est qu’à partir des années 90 que plusieurs entreprises s’intéressent aux livres numériques (en 1995 apparaît Amazon.com, la première grande librairie numérique et qui est encore aujourd’hui à la tête du secteur [Amazon Kindle arrivera en 2007] / Editel, première plateforme d’édition numérique crée à Montréal en avril 1995 / Cylibris première maison d’édition numérique francophone en 1996,…)
Google livres sera créé bien plus tard, en 2006, tandis que Kobo, commercialisée en France par la Fnac, naître en 2009 au Canada (avec une première apparition de la liseuse en 2011 pour la France).

Les ebooks d’aujourd’hui.

Aujourd’hui, il y a deux acteurs incontournables en France sur le marché des ebooks : Amazon avec kindle et Fnac avec Kobo (il en existe d’autres, mais pour ne pas rendre cet article interminable je vais me concentrer sur ces deux-là.)
Tous deux proposent leurs liseuses (l’équivalent d’une tablette tactile ayant pour but unique de lire des livres).

Les liseuses.

Pour une liseuse Kindle, comptez entre 69 et 339 €. La Kobo quant à elle se vend entre 99 et 229 €. Comme pour tout appareil, le prix varie en fonction de la taille, de la qualité, du confort d’utilisation, de la batterie, etc…

L’u de mes amis, Edouard B. W. (auteur du livre Entropiae dont je vous parlerai très prochainement) a gentiment listé les avantages qu’il trouve à la liseuse afin de compléter cet article:

  • Confort de lecture: aucun rétroéclairage, la liseuse se lit comme un livre classique, il n’ y a donc aucune fatigue visuelle.
  • La résolution:  la qualité du rendu typographique est meilleure que celle d’un livre poche.
  • Maque page: la page est sauvegardée automatiquement, il n’y a donc aucun risque de perdre sa page (en cas de sommeil par exemple).
  • La batterie:  elle a une autonomie de plusieurs semaines (voire des mois), car elle ne se consomme qu’en tournant les pages et non pour afficher la page.

Merci Edouard pour ces précieuses informations 🙂

Faut-il absolument acheter une liseuse ?

L’idée de faire cet article m’est venue d’une discussion où la personne me disait qu’elle n’avait pas envie d’acheter un appareil, et justement ! Vous n’en avez pas besoin !
Si vous lisez cet article, c’est que vous possédez un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Bonne nouvelle, vous n’avez besoin de rien de plus pour plonger dans un ebook !

Il y a une arnaque ?

Je sais, quand on parle d’avoir quelque chose gratuitement sur internet on songe souvent aux arnaques ou à l’illégalité. Mais vous me connaissez, je ne propose absolument rien de ce genre !

Tout simplement, Kindle et Kobo  vous proposent leurs applications de lecture ! Que votre appareil soit sous Android, Windows ou Apple !

Bien sûr on parle ici de l’application qui est gratuite, les livres eux sont (au choix de leurs ayants droit) gratuits ou payants.

Pourquoi lire des ebooks ?

L’ebook offre de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients. Vous verrez également que les liseuses répondent à certains des inconvénients que je vais citer ici.

Les avantages des ebooks.

  • La mobilité : Pas toujours pratique de se promener avec quelques livres dans son sac ! L’ebook répond à cette question.
    Steve Jobs avait promis à sa fille de faire rentrer 1000 musiques dans sa poche (ainsi naquit l’iPod) et bien ici l’idée est la même : pouvoir transporter mille livres (voire plus) dans un seul appareil qui peut être votre liseuse, votre tablette tactile, votre ordinateur, ou encore, pour que ça rentre dans votre poche : votre smartphone !
  • Le prix : on ne va pas se mentir, la lecture est une passion qui a un coût ! Et bien l’ebook va ravir les économes, car même si ce n’est pas une science exacte, l’ebook est généralement moins cher que le format papier. Et c’est logique ! Puisqu’il n’y a pas de coûts de production, de transport, etc… qui viennent se greffer au prix du livre.
  • La lisibilité : Pour votre confort de lecture, vous pourrez agrandir ou rétrécir le texte, ajuster la luminosité, prendre des notes et marquer les pages… Tout est conçu pour que l’expérience de lecture soit la plus agréable possible.
  • Le domaine public : En France, le créateur d’une œuvre intellectuelle jouit du droit d’exploiter son œuvre toute sa vie. À sa mort, ce droit persiste auprès de ses héritiers pendant l’année en cours plus soixante-dix ans (article L-123-1 du code de la propriété intellectuelle). Passé ce délai, l’œuvre tombe dans le domaine public. Elle devient donc consultable et exploitable gratuitement par toute personne.
    Toutefois, une exception est faite pour les créateurs morts pour la France (victimes de guerre), le droit de propriété pour les héritiers se trouve alors prolongé de trente ans du fait du décès prématuré du créateur.
    Grâce au domaine public, nous pouvons donc lire gratuitement les œuvres datant d’avant 1947 (à la date de rédaction de cet article, hormis les  créateurs morts pour la France). Et quand on voit le nombre d’œuvres incroyables écrites avant cette date, il y a de quoi se satisfaire !
  • L’écologie : Eh bien oui ! En lisant sur un appareil électronique, vous faites de bons gestes pour la planète ! De quoi je parle ?
    On estime qu’un arbre moyen produit 8500 feuilles. Pour se donner une idée, en 2017 ce sont 343 millions de livres papier qui ont été vendus (soit plus de 40 000 arbres), et encore on parle ici de livres vendus et non imprimés (on peut donc facilement doubler le chiffre). Il faut ajouter à cela les consommations liées à la transformation de l’arbre à la feuille, ainsi que les coûts humains et techniques que cela engendre. Si l’on comptait l’eau, l’électricité, le carburant (pour les transports), les produits chimiques, les répercussions sur la planète avec les rejets de matière, etc… On en serait malade ! (pour la fabrication du papier, je vous invite à lire l’article de futura-sciences)
    Je vous vois venir : « oui, mais les appareils consomment de l’électricité ! » C’est vrai, mais en comparaison, vos huit heures de batterie pour lire le livre représentent une consommation insignifiante.

Les inconvénients.

On ne peut parler des avantages sans parler des inconvénients, car il y en a tout de même !

  • La batterie : on en parlait justement ! Si l’appareil se décharge, impossible de lire ! Ce qui n’arrive bien évidemment pas avec le livre. Il faut donc penser à l’autonomie de l’appareil à défaut de pouvoir le recharger pendant la lecture.
  • La fatigue : Les écrans fatiguent plus vite les yeux. Et même si des recherches sont faites (à la fois en électronique et en optique) pour améliorer ce confort, il n’en demeure pas moins que pour certaines personnes il devient très vite fatigant de lire sur un écran.
  • Les distractions : à l’époque de la sainte notification, il peut être usant d’être dérangé dans notre lecture par le dernier mail publicitaire ou le dernier « j’aime » sur la photo de vacance. Je l’inclus dans les inconvénients, mais que ce soit sur pc, tablette, ou smartphone il existe une solution toute simple à ce souci : le mode avion !

En conclusion.

Vous avez donc vu qu’il était très simple d’accéder aux catalogues des ebooks et que ceci ne nécessite aucun achat d’appareil grâce aux applications Kindle (Amazon) ou Kobo (Fnac).
Après l’installation de l’application sur votre appareil, il ne vous reste qu’à connecter votre compte client et aller sur le site web de votre application pour chercher les livres que vous souhaitez lire !

Pour ma part, même si ma préférence va au papier, j’adore lire des ebooks que ce soit sur tablette ou sur smartphone (très pratique en cas de temps d’attente imprévu).

Maintenant que des millions d’œuvres s’offrent à vous (et pour beaucoup gratuitement), il n’y a plus d’excuse les amis ! Alors bonne lecture à tous 🙂


J’espère que vous aurez trouvé cet article utile ou instructif. N’hésitez pas à venir partager dans les commentaires vos retours d’expériences de lecture d’ebook ou d’utilisation des liseuses.

À très bientôt 🙂

Partagez