« Transgenic World » par Michel Honaker

Bonjour les amis !

On se retrouve pour une nouvelle chronique et cette fois-ci nous partons dans le roman jeunesse avec « Transgenic World », un court roman de Michel Honaker aux éditions « Rageot Romans » !

L’auteur

Michel Honaker est né en 1958 à Mont-de-Marsan, dans les Landes. Dès l’âge de 7 ans, il est visité par le démon de l’écriture qui ne le lâchera plus. Déjà, il s’intéresse à des genres aussi différents que le policier, le fantastique et la science-fiction. Après avoir tourné le dos aux études classiques, il publie ses premières nouvelles à 18 ans dans quelques fanzines avant de voir son premier roman paraître en 1982, un récit de science-fiction : Planeta non Grata. Farouchement autodidacte, il se jure de devenir auteur à temps plein, gageure qui le voit enchaîner plus d’une centaine de romans à ce jour, chacun marquant à sa manière ses affinités avec le fantastique et le mystère, qu’il aime à regrouper sous le seul genre de « l’Imaginaire ».
Les grands destins le passionnent, en particulier ceux des compositeurs de musique classique. Il signe un grand nombre de biographies parmi lesquelles Mozart, Beethoven, Chopin ou Wagner. Il consacre plusieurs ouvrages à son idole Tchaïkovsky sous forme de romans policiers, permettant à un large public de se familiariser avec cet univers riche en émotions.
Couronnés par de nombreux prix et traduits en plusieurs langues, plusieurs de ses romans tels que La Sorcière de Midi, Le Prince d’Ebène, Le Chevalier de Terre-Noire et la série Le Commandeur sont devenus des classiques de la littérature jeunesse.
Michel Honaker apprécie la solitude et la nature, et préserve jalousement son inspiration en un lieu tenu secret de Seine-et-Marne, où, affirme-t-il, les arbres seuls aiment bavarder !

Le synopsis

La Lune est colonisée par l’homme depuis vingt ans, grâce au professeur Suntham qui y a implanté le mucilum practis, un OGM révolutionnaire. Mais la plante est devenue agressive, voire même cannibale. Elle terrorise les habitants de Zone City. Un Nettoyeur, Moss Ballard, son compagnon Cheval Fou et une équipe de télévision menée par Cassidy Grant tentent d’approcher la Bête sur leur Crache-Feu. Sitôt le Rempart franchi, ils découvrent les mille et uns tentacules de la Bête. Elle a tout envahi. Dès lors, comment lui échapper ?

Ce roman de science-fiction en vert et noir, dans un univers où voisinent une végétation cannibale et des hybrides inquiétants, réserve de nombreuses surprises au lecteur. L’auteur s’attache à dépeindre des mondes en devenir et des valeurs antagonistes, en opposant des esprits rebelles et libres à des scientifiques sans règles éthiques.



L’histoire

Cela devait être une révolution, une plante capable de terraformer la lune pour en faire un lieu habitable pour l’Humanité. Tout était parfaitement conforme aux indications du professeur Sunthman, génial inventeur du Mucilum Practis, et de sa société « Transgenic World ». Seulement quelque chose a dérapé. À la mort du bon vieux Professeur, la plante est devenue la Bête, créature tentaculaire qui menace désormais l’espèce humaine, retranchée à zone City, derrière le précieux Rempart qui les sépare de ce monde désormais sauvage et hostile.

Ballard et son partenaire Sioux, Cheval Fou, sont des nettoyeurs. Nuit après nuit leur job est de combattre la Bête, mener cette guerre de l’ombre contre une entité dont nul ne comprend l’évolution.
En cette nuit particulière, c’est une tout autre mission qui les attend. Une équipe de reporters est arrivée pour filmer les réelles conditions de la Lune et démentir les propos de Transgenic World qui tente de minimiser la dangerosité de la vie lunaire.

Les interdits, Cassidy Grant n’aime pas cela. Comptant mener à bien son enquête elle parvient à soudoyer nos deux pilotes pour quitter la zone sécurisée qu’offre le rempart, aller là où aucun homme n’est jamais allé et capter au plus près du danger la réalité du terrain. « Un petit survole et on rentre », telle fut la promesse, telle fut la décision qui scella leur destin.

Le vaisseau crashé, les nettoyeurs et l’équipe de journalistes se retrouvent seuls en plein territoire de la Bête. C’est désormais une mission pour leur survie qui les attend dans ce périple à travers la faune et la flore lunaire. Une quête qui les conduira sur des sentiers nouveaux, à la découverte de la Bête et des secrets lunaire.

Mon avis

Cela faisait longtemps que je n’avais pas plongé dans un roman jeunesse, et quel bonheur ce fut !

Dans ce roman, Michel Honaker nous fait réaliser un rêve de gosse : voyager sur la lune ! Mais ici ce n’est pas la lune pâle et stérile que nous connaissons, mais bien une lune habitable, vivable, respirable ! Tout cela grâce à un petit miracle de la génétique, une plante colonisatrice (c’est à faire pâlir un certain milliardaire et son projet de conquête martienne !)

D’emblée j’ai adoré le concept de cette science qui permet de relever un des plus grands défis de notre race avant de se retourner contre celle-ci, et cet ensemble de personnages un peu curieux ! Entre le grand bourru Ballard, son compagnon Cheval fou qui ne cesse de parler de ses vies antérieures, des tribus qu’il connut et des Esprits guidant ses différentes existences, et la journaliste Cassidy Grant, intrépide et téméraire ! C’est une bien étrange compagnie qui se retrouve perdue au cœur de cette zone hostile, loin de toute aide et technologie, démunie face à la puissance de la science qui n’a plu ici vocation d’aider l’humanité, mais bien de la chasser, la détruire, considérée tel un parasite en cette lune sacrée.



En conclusion

« Trangenic World » est une très belle aventure pour tous nos petits fans de Science-Fiction !

C’était vraiment agréable et surprenant comme lecture, on se laisse prendre au jeu, revenir à ces visites scolaires à la bibliothèque pour découvrir ici une intrigue qui n’a pourtant rien d’enfantine, aussi bien travaillée que n’importe quel autre roman [oui c’est un message à destination des détracteurs de la littérature jeunesse, étouffez-vous avec votre mépris] et qui ravira petits et grands, même si t’approches les trente ans !


Carte d’identité du livre

Titre : « Transgenic World »
Auteur : Michel Honaker
Edition : Rageot Roman
Parution : Avril 2006
nombre de pages : 152
Public : jeunesse 9+
Obtention : achat

Disponible en livre papier :

(En achetant via cette vignette vous permettez au site leschroniquesdejohn.fr de survivre ! Explications sur l’onglet « Comment me soutenir ? »)

Le livre n’étant pas tout jeune, il semble difficile de le trouver en « neuf » mais il est disponible auprès de nombreux bouquinistes d’occasions (Momox, Recyclivre…) via leurs sites ou les plateformes d’amazon, fnac, rakuten etc…


Merci d’avoir pris le temps de découvrir cette nouvelle chronique, j’espère qu’elle vous aura donné envie de partir à la rencontre de ce roman et son auteur !

Je vous dis à très bientôt pour une nouvelle chronique et vous souhaite d’agréables lectures !

Partagez

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :