Les chroniques de John

La lecture est la clé de la liberté

Fantasy, Jeunesse

« Ganymède » par Olivier Decèse

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je vous parle d’un roman jeunesse ! Nous allons voyager dans un monde peuplé d’humains, d’elfes et de nains !
Attrapez votre épée et quelques provisions, en route pour « Ganymède » de Olivier Decèse.

L’auteur.

Auteur indépendant, agitateur de consciences et incitateur aux rêves.
Né à Paris en 1966, j’ai grandi à Fontainebleau où je me suis construit entre la nature, les amis et de très nombreux voyages autour du monde.
Des études en géographie, une passion pour l’histoire et la géopolitique ont nourri un besoin d’expression. Et puis un matin, je me suis réveillé et j’ai écrit ce qui m’arrivait dans la tête. J’ai noirci 150 pages et compris que cela n’allait pas s’arrêter.
Depuis 20 ans j’ai écrit pour laisser libre cours à mon imagination, des romans, de la poésie, partageant mes histoires avec les jeunes dans mon métier d’animateur, mon premier public.
J’écris pour faire naître du plaisir, du rêve et pour un partage des idées avec mes lecteurs. Je ne cherche pas à asséner des vérités, mais à engendrer des réflexions, dans un souci de qualité, d’originalité et de réalisme. Ma motivation principale demeure l’étude de l’évolution humaine et tout ce qui peut faire avancer ou éveiller la conscience.

J’ai déjà écris une quinzaine d’ouvrages, quelques poésies dans un recueil intitulé « Fragments épars… d’une vie qui passe » ; quelques nouvelles ; et plusieurs romans fantastiques, dramatiques ou de fiction.
« Ganymède » fantastique (héroïque-fantaisie, pour enfants)
« Épitaphe pour un cœur déchiré » psychodramatique
« Bruyère Noire, autre suicide émouvant » psychodramatique
« Le Songe du Berger » conte initiatique
« Magie Noire » thriller fantastique
« Un drôle de Petit Bonhomme » drame psychologique (pour enfants)
« Le Jardin des Libertés » fiction sentimentale et psychodramatique
« Poussières de Vie » psychodramatique (paru en 2008)
« L’oublié des Dieux » fiction (en 15 tomes prévus, dont 5 déjà terminés)

Biographie de l’auteur sur sa page Amazon.

Le synopsis.

Plein de poésie et de fraîcheur, les voyages de Ganymède en des temps oubliés sont les aventures fantastiques d’un jeune elfe qui traverse un monde merveilleux en compagnie d’amis, un petit singe et un garçon apprenti magicien, qu’il croise sur sa route. Ce sera l’occasion d’un long périple meublé de rencontres enrichissantes et, à termes, de belles amitiés. Ensemble ils décident de se porter au secours d’une jeune fille prisonnière d’un être redoutable …

L’histoire.

L’histoire débute avec la rencontre de Ganymède, un jeune elfe des bois tentant de fuir une cité après y avoir commis un vol. Dans sa fuite, le jeune elfe fait une chute qui aurait dû lui être fatale s’il n’avait traversé un portail de téléportation qui le conduisit auprès de Gnôsis-Le-Vieux, un magicien vivant dans une forêt.

La rencontre n’est pas désintéressée, car Gnôsis attend un service du jeune Ganymède en compensation de son acte lui ayant sauvé la vie. En effet, ce dernier avait une fille qui fut quelques années auparavant enlevée par le terrible prince du royaume de Kismar-Derl : Ewerlaeke l’elfe noir. Afin d’acquitter sa dette, Ganymède devra donc aller délivrer la jeune fille emprisonnée dans ce royaume craint de tous…

Au cours de ce périple, Ganymède fera diverses rencontres, aussi bien par hasard que par infortune, et forgera des amitiés qui lui permettront d’avancer dans la réalisation de sa quête !

Mon avis.

Lorsque Olivier Decèse m’a proposé de réaliser une chronique sur l’une de ses œuvres, j’ai tout de suite été attiré par Ganymède. Le synopsis du livre me rappelait les histoires que je lisais étant enfant, mais je fus également intrigué par l’idée de la poésie. Cette dernière est bien souvent présente dans la fantasy (notamment au travers des bardes et autres troubadours présents au second plan), mais celle-ci se trouve rarement mise sur le devant de la scène, et encore moins dans le style d’écriture de l’auteur !
C’est ainsi que je fus conquis à l’idée de découvrir ce roman jeunesse, et question poésie je ne fus pas déçu !

Toute l’œuvre est rédigée à la manière d’un recueil de poésie, à l’exception que les textes se suivent, formant ainsi un véritable roman mettant en scène le périple de Ganymède. Les meilleurs voyages ne s’effectuant jamais seuls, notre héros-voleur rencontrera de nombreux amis sur sa route. Et cela dans des conditions parfois cocasses ! Pris malgré lui dans la révolte du royaume des nains ou encore dans l’apprentissage magique d’un jeune humain, les diverses rencontres apportent un air de fraîcheur tout en offrant un arrière-plan complet à ce monde inconnu.

Pour notre plus grand plaisir, l’histoire ne fait pas exception à la règle : nain, elfe, magie et guerres de royaume, tous les éléments de la fantasy sont présents, y compris certaines créatures cornées ou ailées !

Conclusion.

Séduit autant par le format que par l’histoire, j’ai dévoré ce roman poétique ! Les éléments clés de la fantasy sont présents et bien mis en action. L’histoire avance sans laisser de place à la lassitude. Les textes sont simples et agréables à lire, on les dévore avec autant de plaisir et gourmandise que des sucreries !
Malgré l’étendue des décors, l’intrigue peut paraître simple pour un adulte habitué à la fantasy, mais je rappelle que « Ganymède » est un roman jeunesse et qu’il n’en demeure pas moins un très bon roman. À mes yeux il possède toutes les qualités que l’on puisse attendre de ce genre de lecture qui est idéal pour initier les nouvelles générations à la fantasy.

Si vous connaissez un enfant/adolescent adepte de ce genre de lecture, je ne peux que vous recommander de lui offrir ce livre ! D’ailleurs, c’est aussi valable pour les adultes 😉


Carte d’identité du livre.

Titre : Ganymède
Auteur : Olivier Decèse
Edition:  auto-édition
ASIN: B073FBXNHC
Obtention : Service de Presse (SP)

Lien d’achat : amazon.fr

Partagez

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :