Les chroniques de John

La lecture est la clé de la liberté

Fantasy

« Les huit planètes Tome 2: Les chevaliers d’Azuria et l’Ombre maudite » par Jérôme Herrscher

Bonjour les amis !

Il y a quelque temps, je vous parlais du premier tome de la saga « La trilogie de Gaïa » de Jérôme Herrscher éditée par 9éditions avec «Thanir le berceau de la nature ». Aujourd’hui nous partons pour la suite de l’aventure avec « Les chevaliers d’Azuria et l’Ombre maudite » !

L’auteur

Tout jeune déjà, l’auteur rêvait de s’évader, au travers d’œuvre des grands maîtres de la fantasy (Tolkien, Salvatore…) et de nombreux films (Legend, L’histoire sans fin, etc.).
Après une adolescence classique, il ne cessa de voyager au travers d’œuvre maîtresse, tout en étudiant la mythologie, les légendes, mettant un point d’honneur à refuser de croire la vision trop étriquée donnée par les uns ou les autres sur la naissance du/des mondes. Suite à une période sombre, l’auteur alors papa de quatre beaux garçons
rencontra un sage qui lui enseignât la méditation et l’ouverture spirituelle.
Aujourd’hui marié et à nouveau papa d’une petite fille malade, cet ancien épileptique, qui quittât son Alsace natale pour le sud-ouest puis la belle région Iséroise, jonglant entre cuisine de restaurant et vente en boulangerie, il couche enfin ce qu’il considère comme son héritage à ses enfants.
Une série de livres d’aventures remettant en cause l’histoire de l’univers et l’existence aujourd’hui masquée de puissances supérieures, d’ombres et de lumières qui luttent
comme chacun de nous pour trouver l’équilibre. Il jongle entre sa famille, son emploi, ses voyages méditatifs et ses écrits, il dédie ses ouvrages à son épouse, ses enfants et à tous ceux qui sont capables d’ouvrir leurs esprits et de retrouver leurs âmes d’enfant
où se mêle innocence et magie, afin de s’évader de ce monde si triste et d’où la force spirituelle a été bannie.

Biographie du communiqué de presse envoyé par 9éditions

Le synopsis.

Thanir, berceau de la nature pleure ses morts et fête ses héros. Alors que Chaytan et les siens viennent à peine de libérer Autumnia, la perfide Algona et ses sbires se préparent à obtenir vengeance. Abandonnant leurs Dragonstones afin de relever les défis lancés par les Anciens en personne, les voyageurs doivent affronter leurs pires adversaires. Chaytan et les siens seront-ils à la hauteur ? Thanir se verra-t-elle libérée des ombres ?

Mais surtout où est donc passée Azuria, l’âme sœur du guide ? Leurs destins seront-ils enfin croisés et accomplis sur Terre et partout dans l’univers des huit planètes ?

L’histoire.

Après leur victoire sur le seigneur sombre Crimson, El-Hatari, Dragonfire, Carnage et Sudekachi, les quatre chevaliers-dragons restés fidèles à leur guide Chaytan Silver, doivent subir chacun une épreuve des Anciens afin de prouver leur valeur aux yeux des juges universels et de se préparer au nouveau combat qui les attend pour qu’enfin Thanir soit libéré du joug des forces du Mal.
Chaytan quant à lui sera abandonné dans le désert des Cendres où il devra triompher de nombreuses épreuves afin de délivrer Azuria, incarnation d’une des Anciennes, retenue prisonnière par l’infâme Shadowmaster.

Tandis que chaque chevalier part accomplir son épreuve, espérant en même temps forger de nouvelles alliances en prévision de l’affrontement final, Evipona, ancienne compagne de Silver s’étant révélée (dans le tome 1) sous sa véritable nature démoniaque, envoie ses deux enfants Forrestwarrior et Woodboy, ainsi que le corrompu Hypérion, dans les terres d’Automnia afin d’y apporter la désolation et la corruption dans leurs sanctuaires. Là, ils découvriront alors la véritable étendue de leurs sinistres pouvoirs.

En l’absence de leur guide, les chevaliers-dragons arrivèrent finalement à Farmentia, capitale de Thanir où une lutte sans merci les opposa aux forces maléfiques jusqu’à l’apparition de Chaytan Silver, revenu depuis le futur afin de rectifier les événements de cette guerre et révéler les secrets de la Création et de l’origine du conflit entre les forces du bien et du mal.

Mon avis.

Il est plaisant de replonger dans l’univers de cette saga et d’y retrouver les chevaliers-dragons parcourant Thanir afin d’y accomplir leurs différentes quêtes héroïques en vue de ce nouvel affrontement contre les forces du Darkseid menées par Evipona et Riptide.

Néanmoins je dois reconnaître que les derniers chapitres m’ont déstabilisé. Les événements de l’affrontement à Farmentia avec le voyage temporel et les monologues de Chaytan Silver expliquant de nombreux sujets (les raisons de ce retour en arrière, ce qu’il a vécu entre temps, l’origine de la création des deux univers et le commencement de leur conflit, les êtres Stellaires et les faux dieux), tout cela nous apporte une grande quantité d’informations qui se bousculent trop rapidement pour que l’on puisse pleinement tout intégrer.
Je pense que certains événements (la vie terrestre du guide par exemple) auraient mérité d’être mis en scène dans un chapitre au lieu d’être contés brièvement par le guide. Mais c’est ici un choix de l’auteur qui a l’avantage de traiter de manière peu courante la résolution de cette partie de l’intrigue de la saga. Et qui sait, peut-être en découvrirons-nous davantage dans la suite ?

En conclusion.

Après un très bon départ qui nous fait voyager une quête après l’autre dans différentes situations auprès des chevaliers-dragons mais aussi des serviteurs d’Evipona, exploitant ainsi plus profondément la personnalité de chaque personnage, c’est malheureusement quelque peu confus que j’ai fermé le tome 2 de la saga « la trilogie de Gaïa ».

Malgré cela, c’est avec plaisir que je découvrirai prochainement le tome 3 de cette saga (déjà disponible en ebook et prochainement en broché). Je vous donne donc rendez-vous dans quelques semaines pour la suite de l’aventure !


Carte d’identité du livre

Titre : « Les huit planètes Tome 2: Les chevaliers d’Azuria et l’Ombre maudite »
Auteur : Jérôme Herrscher
Éditeur : 9éditions
Parution : septembre 2019
Nombre de pages : 114
ISBN : 978-2377270927
Obtention : Service Presse

Partagez

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :