« L’oeuf de dragon » par George R. R. Martin

Bonjour les amis !

Étant la première chronique de l’année, je vous souhaite une excellente année 2022 ! Puisse-t-elle vous combler de bonheur et de lectures! 🙂


On se retrouve aujourd’hui pour parler de « l’œuf de dragon » une nouvelle du père de « Game of Thrones » : George R. R. Martin !

L’auteur

Né en 1948 dans le New Jersey, George R.R. Martin vendit sa première nouvelle à la revue Galaxy en 1970 et ne cessa jamais d’écrire depuis, que ce soit sous la plume d’un journaliste, d’un scénariste pour la télévision ou d’un romancier à plein temps. Tous les genres de l’imaginaire ont connu ses faveurs : science-fiction d’abord (L’agonie de la lumière, Chanson pour Lya,…), puis fantastique (Riverdream, Armageddon Rag), mais c’est aujourd’hui à la fantasy qu’il consacre tout son temps. Son immense saga Le trône de fer — une fresque épique à mi-chemin entre Les rois maudits et Excalibur — connaît un tel succès mondial que la chaîne américaine HBO l’a adaptée en série télévisée sous le titre Game of thrones. Il est également l’auteur de Dragon de glace chez Flammarion jeunesse et directeur de la série Wild Cards publiée chez J’ai lu.



Le synopsis

Chevalier sans terre et sans nom, Dunk a choisi la voie de l’errance. Lui et son écuyer, un certain Aegon Targaryen, qui cache son illustre ascendance sous le sobriquet de l’œuf, louent leur épée aux causes les plus justes au hasard de leurs pérégrinations. Leurs pas les conduisent cette fois aux noces de Lord Beurpuits, où doit avoir lieu un tournoi rassemblant la fine fleur de la chevalerie, et dont le vainqueur se verra attribuer un trophée sans prix : un œuf de dragon ! Mais les dés sont pipés, et les deux hommes vont se retrouver malgré eux au cœur d’une conspiration visant les plus hautes instances du royaume.

Mon avis

Le synopsis résumant parfaitement l’histoire, nous allons passer ce point.

L’histoire est agréable et facilement digeste bien qu’elle fourmille de nombreux personnages et noms évoqués sans toujours avoir de liens annoncés. Il faut également prendre en compte le fait que cette histoire se déroule 90 ans avant « Game of Thrones », plaçant cette intrigue peu après la bataille d’Herberouge, point culminant et final de la division du royaume en deux camps entre le souverain Daeron II Targaryen et son demi-frère (bâtard légitimé) Daemon Feunoyr !

Comme pour la série, j’ai eu un peu de mal à suivre qui est qui dans la dynastie Targaryenne ! Mais en dépit de cela, c’est une nouvelle chevaleresque bien écrite et plaisante à découvrir. On participe au tournoi avec le chevalier sans nom Dunk et son écuyer l’Œuf qui est contraint de dissimuler son identité de potentiel prétendant au trône.

Tournoi, rivalité, bagarre, complot, c’est un savoureux mélange qui monte en puissance au fil des pages et qui laissaient présager une fin épique ! Malheureusement cette fin m’a quelque peu déçu, malgré les choix intéressants de l’auteur pour achever son récit ça laisse un goût un peu mitigé.



En conclusion

Malgré cela, « L’œuf de dragon » reste une histoire solide et appréciable pour se plonger le temps d’un après-midi dans un univers médiéval-fantasy. Je ne sais pas si d’autres histoires sont consacrées à l’Œuf et Dunk mais leur duo est charmant et ce serait un plaisir de les retrouver !

Je trouve que cette nouvelle d’à peine 200 pages est également une bonne solution pour mettre un premier pied dans l’univers large et complexe de Game of Thrones ! Malgré sa taille ce récit nous donne pas mal d’éléments de contexte historique et sur les liens de pouvoir et familiaux des différentes tribus des sept couronnes.


Carte d’identité du livre

Titre : « L’œuf de dragon »
Auteur : George R. R. Martin
Edition : J’ai lu
Parution : Mai 2016
nombre de pages : 192
Obtention : Achat

Disponible en ebook et livre papier :

(En achetant via cette vignette vous permettez au site leschroniquesdejohn.fr de survivre ! Explications sur l’onglet « Comment me soutenir ? »)

Partagez

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :