« Pour Eternum: Les chroniques d’Eternum » par Suzanne C. Wery

Bonjour les ami.e.s !

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’une nouvelle de fantasy avec «Pour Eternum : Les chroniques d’Eternum», un récit de Suzanne C. Wery !

L’autrice

Suzanne C. Wery est née en 1984 et réside en Alsace.

Passionnée depuis toujours par le dessin, les séries et le cinéma, sa créativité n’a cessé de s’épanouir. Développant ainsi de nombreuses histoires dans son imaginaire, elle se lance concrètement dans l’écriture en 2014. Inspirée par ses voyages et les musiques de films qu’elle affectionne, elle rédige le premier volet de sa saga fantastique Écliptiques.

En 2019, elle décide de tenter l’aventure de l’autoédition en parallèle de son métier d’enseignante pour réaliser deux de ses rêves : laisser une petite part de soi dans ce vaste monde et être lue.

En septembre 2021, elle entame une carrière d’auteure indépendante.

Twitter : https://twitter.com/Suzanne_C_Wery

Site web : http://www.suzanne-catherine-wery.fr/

Site web de la saga : http://www.ecliptiques.fr/

Synopsis

NOUVELLE – FANTASY (Jeune adulte/Adulte)

Alena vit sur Eternum, une planète où la vie est possible grâce à la magie de la Fontaine Éternelle. Jeune Garde de la Cité travaillant aux ordres du Grand-Maître, elle se voit confier une mission de la plus haute importance.
Parviendra-t-elle à sauver Eternum ?



L’histoire

Alors qu’un complot vise à détruire la Fontaine Éternelle, source de toute vie de la planète Eternum, Alena est envoyée par le Grand-Maître afin d’accomplir une mission de la plus haute importance : trouver un remède au poison que les opposants au Conseil ont versé dans ses eaux.

Elle fera en cours de route la rencontre d’un jeune homme, Dorane, qui décidera alors de l’accompagner dans sa quête en dépit des dangers qui les poursuivront.

Mon avis

C’est une histoire sympathique avec une chute assez inattendue.

J’ai envie de dire «dommage du peu», c’est souvent le côté frustrant de la nouvelle : tout s’enchaîne en quelques dizaines de pages alors qu’on aimerait prendre le temps d’en découvrir plus.
L’idée de ce monde vivant grâce à une fontaine magique avec cet ordre des Gardes qui la défend, de cette connexion planétaire à la vie, j’ai trouvé cela vraiment génial ! On frôle ici la surface d’un monde qu’on aurait envie d’explorer en profondeur.

C’est un peu dommage que la quête d’Alena n’ait pas été plus étoffée avec un monde d’Eternum plus développé, mais d’un autre côté c’est ce qu’exige la situation, c’est une course contre la montre avec un enjeu dramatiquement planétaire ! Difficile d’y voir l’héroïne se détourner de son objectif.


En conclusion

«Pour Eternum : Les chroniques d’Eternum» est une balade agréable dans un univers prometteur, un petit texte qu’on dévore en une heure, de quoi passer une bonne petite soirée sous un plaid 🙂

Je ne connaissais pas la plume de Suzanne C. Wery, mais c’est une belle découverte. J’espère que l’autrice reviendra dans ce monde d’Ertenum afin de nous en faire découvrir davantage ! En attendant, elle a également écrit une trilogie fantastique «Écliptiques» dont la réédition devrait (selon son site) commencer début 2023 !


Carte d’identité du livre

Titre : «Pour Eternum : Les chroniques d’Eternum»
Auteur : Suzanne C. Wery
Édition : autoédition
Parution : octobre 2021
nombre de pages : 44
Obtention : Service Presse

Disponible en eBook :

(En achetant via cette vignette vous permettez au site leschroniquesdejohn.fr de survivre ! Explications sur l’onglet «Comment me soutenir ?»)


Merci d’avoir lu ce nouveau retour de lecture ! J’espère qu’il vous aura donné envie de découvrir ce livre et son autrice 🙂

En attendant la prochaine chronique, je vous souhaite d’agréables lectures !

Partagez

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :