« La Shilra: Merry Lee – Tome 2 » par Claytone Carpe

Bonjour les amis !

On se retrouve aujourd’hui pour parler de « La Shilra : Merry Lee — Tome 2 » par Claytone Carpe !

Comme toujours, on va essayer de faire le moins de spoilers possible concernant le tome 1 (mais il va y en avoir quelques-uns…)

L’autrice

Née en 1980 à Vincennes (France), Claytone Carpe a vadrouillé d’un métier à un autre avant de se tourner vers l’écriture qui devient très vite une obsession dévorante.

Installée aujourd’hui dans les Pyrénées-Orientales, elle tisse pensées et inspirations pour créer des personnages attachants et des aventures étonnantes.

————

Liens :

Site officiel :

https://claytone-carpe.jimdofree.com/

Le synopsis

Plusieurs mois se sont écoulés depuis la tentative d’assassinat avortée des Shurapät Mayaläc. Le groupuscule semble avoir disparu. Malgré tout, Miguel Ángel — l’alpha des panthères-garous — continue d’entraîner Merry au combat comme on affûte une lame : avec une assiduité extrême. Leur amour n’en est que plus brûlant.

De son côté, la Shilra rencontre quelques difficultés à maîtriser la magie originelle. Chacune de ses tentatives se solde par un résultat imprévisible.

Un matin, Merry découvre que son patron et meilleur ami, Dan McAlly, a embauché une sulfureuse blonde sentant bon l’océan et chantant le ressac. Contrairement à son entourage, elle ne se laisse pas charmer par cette étrange femme, persuadée qu’elle n’a pas fait irruption dans leur vie par hasard.

Indépendamment, la journaliste doit couvrir le mariage de la petite-fille du notable le plus redouté de la côte ouest. Thomas DeGuilmore l’aborde à la cérémonie et lui propose une alliance qu’elle refuse avant même d’en connaître les particularités. Erreur.

Merry se retrouve alors au cœur d’une dangereuse conspiration.

Encore une fois, sa vie est en péril.



L’histoire

Après l’attaque des Shurapät Mayaläc contre les panthères-garous et Merry Lee suite à la révélation de ses pouvoirs de Shilra (demi-déesse de la Magie Originelle), Miguel Ángel se montre bien décidé à entraîner sa nouvelle compagne alpha, Merry, jeune journaliste fraîchement débarquée à Blueseen Beach (Oregon), ce qui laisse à celle-ci un goût amer. En effet, si la nouvelle Shilra, apprécie ses entraînements et les changements qu’elle ressent, cela se fait au détriment de sa relation avec son ange ténébreux qui se montre distant sur le plan affectif…

Mais les contrariétés ne s’arrêtent pas là ! Au Daily Blue, journal pour lequel elle travaille en compagnie de son patron et ami Dan McAlly (également une panthère-garou) souffle un vent de nouveauté lorsqu’elle découvre l’arrivée de Sheryl, une blonde aux charmes enivrants qui semble faire perdre la tête à ses amis, et ce en dépit des déboires financiers du journal.
C’est d’ailleurs dans l’optique de remonter la pente que Dan offre à Merry une nouvelle mission, après l’enquête sur les vols d’objets anciens survenus récemment dans la région, place au mariage ! Et pas n’importe lequel, celui de la petite-fille des DeGuilmore, richissime famille de l’Oregon, dont le patriarche — bien qu’humain — semble bien renseigné sur le monde magique et lui vouer une adoration malsaine.

Au cours de la cérémonie, Merry fera la rencontre de Cataléya Rennor, célèbre photographe animalière venue immortaliser l’union, et découvrira les intensions de Thomas DeGuilmore, bien au fait de sa nouvelle condition de Shilra et de ses difficultés à manipuler la magie.

Entre les nouvelles amitiés et les convoitises naissantes, le danger revêt bien des visages pour Merry qui peine à trouver un nouvel équilibre. Parviendra-t-elle à surmonter les épreuves qui assaillent son couple ? Saura-t-elle maîtriser son pouvoir ou devra-t-elle l’abandonner aux mains de personnes avides et dangereuses ? Les réponses sont dans le livre !

Mon avis

Bien que le premier tome m’ait laissé un goût mitigé sur certains points, c’est avec plaisir que j’ai répondu à l’appel de Claytone Carpe pour retourner à Blueseen Beach et retrouver les panthères-garous !

On reprend l’histoire peu après la fin du tome 1, les panthères et Merry se remettent de leur affrontement avec les Shurapät Mayaläc, groupuscule de chasseurs de créatures magiques ayant tenté d’éliminer la nouvelle Shilra avant que son pouvoir puisse se développer.

J’ai particulièrement apprécié l’ouverture au monde magique avec l’apparition de nouveaux personnages surnaturels venus pour aider — ou manipuler — la demi-déesse de la magie, dont la découverte et la maîtrise des dons (parfois surprenants) s’avèrent délicates.

Entre convoitises personnelles et volontés de soutenir l’éveil de la Shilra, chacun nourrit ses propres desseins et révèle son importance dans ce récit qui ne laisse pas de place à l’ennui. Les événements s’enchaînent et nous entraînent dans les tourments de Merry face à sa nouvelle condition.



En conclusion

Ce deuxième tome nous offre une vue plus large du monde surnaturel de la saga « Merry Lee » et des enjeux qu’il porte. On découvre au travers des introspections de Merry le poids de la magie originelle sur ses épaules, ses doutes quant à sa capacité à la maîtriser et à devenir ce que tous semblent attendre d’elle. J’adore le développement de ce personnage et j’ai déjà hâte de découvrir ce que l’avenir (et surtout la plume de sa créatrice) lui réserve !

Bien que peuplé de créatures surnaturelles, c’est un récit très humaniste que Claytone Carpe nous propose. Que ce soit sur le véganisme au travers des nombreux t-shirts à slogan de Merry ou par sa volonté de ne pas céder à la violence pour résoudre des conflits et ainsi apporter l’espoir d’une paix entre les peuples, le caractère altruiste de Merry souffle un vent d’optimisme au cœur de la bestialité qu’impose la croisade des Shurapät Mayaläc à l’encontre des surnaturels.

Il est vraiment plaisant de se balader au travers des mots de Claytone Carpe, son écriture fluide et naturelle nous emporte avec aisance dans son récit.

Tout ce que je peux dire pour conclure cette chronique, c’est vivement la suite !


Carte d’identité du livre

Titre : « La Shilra : Merry Lee — Tome 2 »
Auteur : Claytone Carpe
Édition : autoédition
Parution : juin 2022
nombre de pages : 238
Obtention : Service Presse

Disponible en eBook et livre papier :

(En achetant via cette vignette vous permettez au site leschroniquesdejohn.fr de survivre ! Explications sur l’onglet « Comment me soutenir ? »)


Merci d’avoir lu ce nouveau retour de lecture ! J’espère qu’il vous aura donné envie de découvrir ce livre et son autrice 🙂

En attendant la prochaine chronique, je vous souhaite d’agréables lectures !

Partagez

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :