Les chroniques de John

La lecture est la clé de la liberté

Nouvelle

« Fallait pas buter Rox » par J. Leander

Bonjour les amis !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’un « recueil de nouvelles joyeusement éclectiques » avec « Fallait pas buter Rox » de J. Leander !

Le synopsis.

Ce recueil jongle avec les genres et les styles. Thriller, conte, récit fantastique ou satirique, chacun trouvera son bonheur dans ces courtes nouvelles. Vous y découvrirez un escroc qui aime vraiment son chien, une princesse paresseuse, une diva à la voix envoûtante, un homme rongé par les remords, un cannibale gourmet et les dernières volontés de Dieu !

Les histoires.

Ce recueil regroupe six nouvelles :

  • Fallait pas buter Rox : l’histoire d’un escroc au sens des priorités peu traditionnel. Sa femme kidnappée ? Bon débarras ! Mais que Rox, son fox-terrier, soit mortellement empoisonné et la Cadillac bousillée, ça il ne peut le laisser passer !
  • La princesse fainéante : c’est un conte que chaque enfant devrait lire, mais il est aussi bon que les adultes s’en souviennent ! Déléguer les basiques du quotidien peut être une économie d’énergie, mais également un risque pour la vie…
  • Le phénomène Richter : l’inconnu qui n’a pas loupé une seule représentation sur scène d’Alexa Richer s’est enfin décidé à venir lui parler, la diva sera-t-elle aussi charmée que son fan ou bien se verra-t-elle désenchantée ?
  • Le temps n’efface rien : l’ironie doit être amie du karma. Une enfance douloureuse a conduit Nick à une série de petits larcins jusqu’à un braquage fatidique. Un crime resté impuni que se remémore Nick alors qu’une jeune prostituée est retrouvée morte dans sa chambre d’hôtel.
  • Bon appétit, bien sûr ! : il n’y a pas meilleur cuisinier qu’un cannibale pour expliquer l’art culinaire et la traçabilité d’un « met savoureux ».
  • Quand les anges sont tombés du ciel : Dieu est mort ! Voilà une triste nouvelle pour l’humanité car « Papa » a décidé de ne pas laisser les clés de la maison en héritage…

Mon avis.

Six nouvelles aux thèmes très différents, des émotions ô combien variées !

De la vengeance, de l’amour, des regrets, du mépris, du talent, de la magie… Tant d’ingrédients pour une cinquantaine de pages, je suis bien tenté d’en demander une deuxième assiette ! (tant qu’elle n’est pas préparée par le cuisinier cannibale)

J. Leander nous a concocté un recueil fort sympathique avec une petite touche cynique dont on se délecte. Et cela malgré des sujets secondaires dramatiques (la prostitution des mineurs, les agressions diverses sur les personnes âgées).

Les nouvelles sont tantôt sombres, tantôt drôles, parfois les deux (clin d’œil à la princesse). L’ordre des textes est bien pensé. C’est quelque chose auquel on ne prête pas forcément attention, mais j’ai trouvé que le contraste d’ambiance de chaque texte faisait qu’ils s’équilibraient bien les uns par rapport aux autres.

S’il faut en choisir une, « le phénomène Richter » a ma préférence. Sans trop en dire, c’est un texte à la fois beau et triste dans lequel j’ai ressenti une grande empathie envers le fan de la chanteuse.

En conclusion.

Ce recueil était très plaisant à lire et j’ai grandement hâte de découvrir ce que J. Leander nous proposera dans l’avenir !

Si vous cherchez de quoi vous occuper pendant une heure trente (temps moyen estimé sur kindle) foncez acheter « Fallait pas buter Rox » de J. Leander !


Carte d’identité du livre.

Titre : « Fallait pas buter Rox : Recueil de nouvelles joyeusement éclectiques »
Auteur : J. Leander
Edition : Auto-édition
Parution : juin 2018
Nombre de pages : 59
ASIN : B07DZDVRHT
Obtention : achat spontané

Disponible en ebook

Partagez

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :