La lecture est la clé de la liberté

Fantastique, Fantasy

« Les huit planètes tome 3 : Gaïa ou les origines du monde » par Jérôme Herrscher

Bonjour les amis !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour la suite de la saga « Les huit planètes » avec le tome 3 « Gaïa ou les origines du monde » de Jérôme Herrscher publié chez 9éditions.

L’auteur.

Tout jeune déjà, l’auteur rêvait de s’évader, au travers d’œuvre des grands maîtres de la fantasy (Tolkien, Salvatore…) et de nombreux films (Legend, L’histoire sans fin, etc.).
Après une adolescence classique, il ne cessa de voyager au travers d’œuvre maîtresse, tout en étudiant la mythologie, les légendes, mettant un point d’honneur à refuser de croire la vision trop étriquée donnée par les uns ou les autres sur la naissance du/des mondes. Suite à une période sombre, l’auteur alors papa de quatre beaux garçons
rencontra un sage qui lui enseignât la méditation et l’ouverture spirituelle.
Aujourd’hui marié et à nouveau papa d’une petite fille malade, cet ancien épileptique, qui quittât son Alsace natale pour le sud-ouest puis la belle région Iséroise, jonglant entre cuisine de restaurant et vente en boulangerie, il couche enfin ce qu’il considère comme son héritage à ses enfants.
Une série de livres d’aventures remettant en cause l’histoire de l’univers et l’existence aujourd’hui masquée de puissances supérieures, d’ombres et de lumières qui luttent
comme chacun de nous pour trouver l’équilibre. Il jongle entre sa famille, son emploi, ses voyages méditatifs et ses écrits, il dédie ses ouvrages à son épouse, ses enfants et à tous ceux qui sont capables d’ouvrir leurs esprits et de retrouver leurs âmes d’enfant
où se mêle innocence et magie, afin de s’évader de ce monde si triste et d’où la force spirituelle a été bannie.

Biographie du communiqué de presse envoyé par 9éditions.

Le synopsis.

Lors de la naissance de notre univers, le gardien de ce dernier le dragon cosmique Diamant divisa en huit le pouvoir du vortex, le passage vers l’univers sombre de son frère.

Gaïa reçu le don de manipuler la matière, ainsi dans cet amas de planètes vides, elle créa ce qu’elle nomma la nature. Née de son propre flux, les éléments : la faune et la flore devinrent la base de chacune des planètes de l’univers.

« Laissez-moi rejoindre mon collaborateur Terrien, afin de vous narrer l’histoire de Gaïa et de son monde, Thanir berceau de la nature. Découvrez en ces pages la naissance des mondes, tous les mondes, notamment le vôtre »

C.S. conteur et auteur, prince de Thanir.

L’histoire.

Suite à la guerre pour la libération de Thanir et à l’obtention du compendium universalis, la mémoire de l’univers offerte par Stella, le guide Chaytan Silver retourne sur Terre où il doit attendre la venue de Lunaa, Ancienne porteuse d’esprit, afin de pouvoir reprendre son périple.

Profitant de cette escale imposée sur Terre, Chaytan décide de retranscrire le savoir acquis du compendium universalis. Notamment la création de l’univers et des mondes, ainsi que l’origine du conflit entre les deux univers (le Whiteseïd et le Darkseïd) telles que l’a vécue l’Ancienne Gaïa.

Chronologiquement, nous assistons à la rencontre de Stella et Universe, les entités cosmiques ayant créé les deux univers. Puis à la naissance des seigneurs dragons de ces deux univers, Diamant pour le Whiteseïd et Onyx pour le Darkseïd.

Au sein du Whiteseïd, les Anciens sous la tutelle de Diamant prennent vie et se voient attribuer chacun leur planète ainsi qu’un flux provenant de la source entropique, formant alors les huit berceaux de l’univers.
Ainsi chacun des Anciens travailla selon leurs lois à peupler les berceaux de leurs créations matérielles et spirituelles, sans oublier le plus important des ingrédients : la vie.

Soucieux d’équilibrer les deux univers, Stella et Universe placèrent une sphère de puissance opposée dans chacun des univers. Cependant, Onyx qui convoite son pouvoir tenta de s’emparer de la sphère blanche du Darkseïd. Fou de rage face à son échec et aux blessures que cela lui causa, il abjura ses parents et leur promis qu’il obtiendrait vengeance par l’anéantissement du Whiteseïd. Créant une brèche entre les deux univers, il envoya ses Maléfiques (l’équivalent des Anciens dans le second univers) dans le Whiteseïd afin d’y apporter la corruption et ainsi semer les graines du conflit entre les deux univers.

Mis en garde par les Créateurs, les Anciens devront lever des armées et recruter leurs héros afin de faire face à l’invasion imminente des forces du Darkseïd. Mais également à leurs propres frères et sœurs déjà corrompus par Onyx et ses Maléfiques…

Mon avis.

Évoquées brièvement à la fin du tome 2, les origines de l’univers et du conflit des Anciens m’avaient laissé perplexe. Je m’étais dit en fermant le livre que cela aurait mérité d’être plus amplement développé. Voilà qui est chose faite !

Délaissant Chaytan Sivler et ses compagnons (bien que celui-ci soit le narrateur de l’histoire), ce tome 3 nous relate l’histoire de Gaïa au travers de la création des deux univers par Stella et Universe ainsi que le développement des Anciens et leur évolution au sein du Whiteseïd.

Au travers des différentes époques, les alliances se forgent et les trahissons débutent, menant inévitablement à la première opposition entre les deux univers. Une guerre qui, comme nous les savons, aura coûté de nombreuses vies et laissé de graves blessures au sein de l’univers bien qu’elle fut le terreau à l’apparition de nombreux héros tel que le commandant des Stellaires, le Chaytan Silver.

Ce troisième tome est plutôt court, mais c’est suffisant pour y raconter cette histoire dont nous connaissons vaguement les grandes lignes. Sa taille lui apporte l’avantage d’être précis et de ne pas se perdre en de multiples intrigues secondaires. Il y en a quelques-unes bien sûr, comme les origines des Sivler ou des armes Stellaires, mais celles-ci sont pleinement ancrées dans le récit. Si il restait quelques questions en suspens, le tome 3 a le mérite d’y répondre afin qu’aucun doute ne subsiste sur les origines des huit planètes.

En conclusion.

Concluant « la trilogie de Gaïa », ce troisième tome est l’occasion de revenir aux origines de l’Histoire et de présenter plus profondément les Anciens et les liens amicaux ou sentimentaux qui les unissait avant que la corruption d’Onyx fasse son œuvre et divise les huit protégés de Diamant.

Terminer par le commencement, voilà qui pourrait interroger si l’aventure s’achevait ici. Mais intuitivement on sent très bien l’utilité de cette « origin story » : ouvrir davantage l’intrigue aux autres Anciens tout en en asseyant solidement les fondations.
Eh oui, le point final de la trilogie de Gaïa ne marque pas pour autant la fin de la saga ! Comme à son habitude, Jérôme Herrscher nous offre un aperçu de la suite des aventures avec un extrait du tome 4 « Mystaria berceau de la magie » qui marque le commencement de la trilogie de Merlin. Une trilogie dont les trois tomes sont d’ores et déjà disponibles !

Le rendez-vous est donc bel et bien pris, l’aventure continue 🙂


Carte d’identité du livre.

Titre : « Les huit planètes Tome 3 : Gaïa ou les origines du monde »
Auteur : Jérôme Herrscher
Éditeur : 9éditions
Parution : décembre 2019
Nombre de pages : 87
ASIN : B082FMZ1N2
Obtention : Service Presse

Disponible en ebook


Partagez

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.