Les chroniques de John

La lecture est la clé de la liberté

Littérature

« Larguez les amarres » par Philippe Frot

Bonjour tout le monde !

Envie d’envoyer promener votre patron ? De claquer la porte de votre logement sans vous retourner, voire d’y mettre le feu ? Et bien le livre dont je vais vous parler aujourd’hui devrait être idéal pour vous puisqu’il raconte l’histoire d’un homme ayant réalisé tout cela ! Alors avant de faire votre baluchon, prenez quelques instants pour découvrir « Larguez les amarres » une aventure écrite par Philippe Frot !

L’auteur

Je vis près d’Auxerre, dans l’Yonne. J’ai été entraineur de boxe et ai participé à un championnat du monde au Mexique. J’adore l’univers de Philippe Djian et un chanteur comme Cali, c’est quelqu’un qui me parle. J’aime raconter des histoires de gens simples. Après quelques problèmes de santé, j’ai été obligé d’arrêter de travailler, depuis je me suis lancé à fond dans l’écriture.

Biographie page amazon de l’auteur

Le synopsis

Camille Fort, la cinquantaine, supporte mal sa vie actuelle. Il décide de « tout plaquer » et de partir en Espagne, pays qu’il adore. Sur son parcours, il va faire trois rencontres importantes qui vont modifier le cours de son existence. Surtout une, qui lui permettra de révéler son talent pour l’écriture, une autre de retrouver l’amour, chose qu’il croyait impossible et une où l’amitié prend tout son sens.

L’histoire

Camille, un cinquantenaire aigri à la fois par la vie mais aussi par son emploi à l’usine (usine qu’il peut admirer depuis la fenêtre de son petit logement) décide un beau matin de tout envoyer promener. Las de survivre péniblement dans cette situation qu’il n’aime pas, il va dans un premier temps casser la gueule de son supérieur avant de mettre le feu à son logement, un geste symbolique pour détruire son ancienne vie et toutes les choses qui le retenaient prisonnier de celle-ci.

Résigné à quitter ce pays qui, selon ses mots, ne lui apporte que le malheur, l’homme part à la gare pour prendre le premier train en direction de l’Espagne. C’est ici qu’il rencontre Victor, un vieil homme patientant sur un banc de la gare qui va rapidement s’intéresser au petit carnet sur lequel Camille griffonne ses « billets d’humeur » sur sa vie et la société. Trouvant un talent certain dans les phrases de Camille, Victor, qui est éditeur, lui laisse sa carte de visite avant que les deux hommes ne se séparent.

Arrivé en Espagne, Camille va multiplier les rencontres entre le couple de barmans chez qui il va passer la nuit, le jeune groupe de musique qu’il va croiser au détour d’une fête, et la femme un peu hippie vivant dans un camp d’artistes… Toutes ces rencontres vont alors offrir à Camille une vie bien plus paisible et enrichissante que celle qu’il avait en France, une vie faite d’amour, d’amitié, et d’arts !

Mon avis

On pourrait dire de Camille Fort qu’il est « brut de décoffrage », aigri par sa situation professionnelle et sa rupture avec celle qui pensait être la femme de sa vie, nous découvrons au début du récit un homme de cinquante ans au bout du rouleau, blasé de la vie, exécré par ses congénères.
C’est une situation qui doit (malheureusement) parler à beaucoup de gens en ces temps de rentabilités des ouvriers et cadences des machines : toujours produire plus et en moins de temps, sans même avoir cinq minutes pour une pause pipi ! (Cela porterait presque à rire si ce n’était pas une réalité que l’auteur nous décrit là)

Voici donc la situation peu enviable dans laquelle survivait Camille avant de dire stop et de « larguez les amarres » pour l’Espagne, ce pays doux et chaleureux qui l’attire tant.
Les diverses rencontres qu’il y effectuera nous permettent de découvrir d’autres aspects de Camille. Amateur de joint bière et whisky-cola, c’est souvent autour de ces substances que les personnages se rencontrent et interagissent entre eux. Dans ces ambiances festives et conviviales, nous vivons des moments à la fois anodins et pourtant terriblement importants pour les personnages, des discussions et découvertes qui vont changer leurs vies.

En conclusion

Bien que le personnage de Camille soit fièrement athée, ce récit est basé sur le destin qui vous fait rencontrer les bonnes personnes au bon moment, ceci afin de vous guider vers quelque chose de meilleur.

Ce fut un récit agréable à lire, bien écrit, et qui nous laisse à la fois rêveurs et envieux une fois la dernière page achevée. C’est un roman idéal pour qui veut s’évader de la vie métro-boulot-dodo !

J’ai apprécié l’évolution du personnage de Camille qui va passer de cet être aigri à un homme bienheureux. Un peu moins aimé la profusion de joints, mais le parcours de Camille est intéressant tant il reflète ce que bon nombre rêvent de faire !

Qui n’a jamais eu envie de tout plaquer pour vivre une vie de bohème ? Alors qu’attendez-vous, larguez les amarres !


Carte d’identité du livre

Titre : Larguez les amarres
Auteur : Philippe Frot
Edition: Evidence Editions (collection « Electrons Libres »)
Parution : 30 novembre 2016
ISBN : 979-10-348-0014-8
Nombre de pages : 136
Obtention : Service de Presse (SP)

Disponible en ebook et broché :

Partagez

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :