Bonjour à tous !

J’espère que vous avez profité de ce jour férié pour vous détendre, et pour se reposer rien de mieux qu’un livre ! Je vous parle donc aujourd’hui de ma dernière lecture : « Et si c’était vrai » de Marc Levy.

Biographie de l’auteur.

Marc Levy est né le 16 octobre 1961 à Boulogne-Billancourt.

Âgé de dix-huit ans, il entre à la Croix-Rouge en tant que secouriste et y effectue des études de gestion et d’informatique qui le conduiront à la création d’une entreprise en 1983, entreprise qui fermera en 1989.
Suite à cela, il fondera avec son beau-père un cabinet d’architecture de bureau. Cabinet qu’il quittera en 2000 suite au succès de son premier livre, « Et si c’était vrai… » Depuis il se consacre exclusivement à l’écriture avec à ce jour dix-neuf livres à son actif.

Traduit dans le monde entier, adulé par certaines critiques et détesté par d’autres, il n’en reste pas moins l’un des auteurs français le plus lus au monde de notre époque.

Son dernier livre, « Une fille comme elle », vient tout juste de paraître aux éditions Robert Laffont.

Le synopsis.

Que penser d’une femme qui choisit le placard de votre salle de bains pour y passer ses journées ? Qui s’étonne que vous puissiez la voir ? Qui disparaît et réapparaît à sa guise et qui prétend être plongée dans un profond coma à l’autre bout de la ville ? Faut-il lui faire consulter un psychiatre ? En consulter un soi-même ? Ou, tout au contraire, se laisser emporter par une extravagante aventure ?
Et si c’était vrai ?
S’il était vrai qu’Arthur soit le seul homme qui puisse partager le secret de Lauren, contempler celle que personne ne voit, parler à celle que personne n’entend ?

L’histoire.

Il est difficile de mettre des mots sur cette histoire. On pourrait dire que c’est une comédie romantique et pourtant la situation en fait parfois une histoire plutôt dramatique. Les premières pages sont consacrées à l’histoire de Lauren, une jeune médecin-urgentiste travaillant dans un l’hôpital qui se retrouvera plongé dans un coma prolongé suite à un accident de voiture.

Arthur quant à lui se trouve être un architecte parfaitement sain d’esprit qui emménagera six mois après l’accident de Lauren dans son appartement. Leur rencontre se produit lorsque Arthur découvre le « fantôme » (selon lui elle n’est pas vraiment un fantôme puisqu’elle n’est pas morte) de Lauren dans l’appartement. Arthur se révèle alors être le seul humain capable de la voir et de l’entendre.

De cette rencontre découleront plusieurs situations irrationnelles, notamment parce qu’Arthur se donnera pour mission d’aider Lauren à sortir de cette situation. Ainsi qu’un inévitable rapprochement entre ces deux personnes.

Mon avis.

Je ne sais pas vraiment quoi penser de ce livre. L’histoire m’a plu, même si elle était assez classique sur la première moitié du livre. Le rapprochement entre Arthur et Lauren était nettement prévisible et quelque peu maladroit par moment. Les personnages sont pourtant attachants et on se laisse très bien embarquer dans cette histoire.

Le dénouement est plutôt surprenant, presque irréel et fantaisiste tant la situation ressemblait à une sortie de route ! En réalité, je me questionne vraiment sur les derniers chapitres de l’histoire, à savoir si c’est une réalité ou si Arthur a finalement perdu l’esprit et s’est imaginé cette fin.

Côté écriture, je dois dire que le style de Marc Levy m’a vraiment surpris. Surtout dans ses tournures de phrases ! J’ai parfois eu l’impression que les ponctuations de son clavier avaient quelques difficultés…

Autant je peux lui pardonner ceci, mais pas la dernière parole de Lauren ! Monsieur Levy, si un jour nous nous rencontrons, je vous botterai les fesses ! (amicalement bien sûr)

Ma conclusion.

Quelque peu mitigé, c’est un livre agréable et les personnages sont sympathique, pourtant ce livre ne marquera pas ma mémoire.

Marc Levy est un grand nom dans le milieu du livre, on ne peut pas le nier ! Et bien que j’essaie de ne pas être influencé par ce genre de notoriété, je pense toutefois que ça a un peu élevé mes critères quant à l’histoire. Il faut aussi savoir que « Et si c’était vrai… » est son premier roman. On peut donc pardonner quelques maladresses.

Quoi qu’il en soit, même si la lecture de cette histoire m’a fait passer un agréable moment, je ne pense pas me jeter inlassablement sur ses œuvres.

D’ailleurs, Marc Levy a écrit une suite à « Et si c’était vrai… » en 2005 sous le nom de « Vous revoir ». Je n’ai pas envie de la lire, car même si cette fin m’a laissé sur certaines émotions, je préfère garder celles-ci plutôt que de me risquer à une suite qui pourrait me décevoir.

Et vous alors ?

Avez-vous lu ce livre ? Ou d’autres de Marc Levy ? Qu’en avez-vous pensé ?
N’hésitez pas à venir partager vos retours dans la zone « commentaire ». J’ai hâte d’en discuter avec vous !


Carte d’identité du livre.

Titre : Et si c’était vrai…
Auteur : Marc Levy
Edition:  Robert Laffont (2000)
ISBN : 978-2-266-10453-1

Partagez