La lecture est la clé de la liberté

Fantastique

« Incarnations : Ombre Fauve » par Lilly Sebastian

Bonjour les amis !

Aujourd’hui nous allons parler d’un nouveau roman avec « Incarnations : Ombre Fauve » le premier tome de la nouvelle saga de Lilly Sebastian éditée par Beta Publisher.

L’autrice.

Lilly Sebastian, psychologue clinicienne de formation, signe ici son premier roman fantastique. Après trois années en tant qu’ingénieure de recherche à l’université de Tours, elle finit par se consacrer pleinement à l’écriture.

Le premier tome des Métamorphoses, Féline, dont le premier jet a été écrit en deux mois et demi seulement, se fait rapidement connaître grâce à Wattpad et rencontre un grand succès en se positionnant rapidement en tête des classements français de fantastique plusieurs années de suite, tout en regroupant un lectorat de plus d’un million de personnes.

Biographie extraite du livre.

Le synopsis.

Si une seule décision, un simple geste instinctif, changeait le cours de votre vie ?

Un soir, Rose va l’apprendre à ses dépends.
En suivant son instinct, plutôt que sa raison, elle va être entraînée malgré elle dans une succession d’événements inattendus et irréversibles.

Et si notre monde était plus complexe qu’il n’y paraissait ?

L’histoire.

Après le tragique décès de sa mère, Rose décida de fuir sa petite banlieue en s’exilant dans une grande ville de l’autre côté du pays. Menant une vie solitaire partagée entre sa chambre louée chez une vieille dame et son nouveau travail en tant que bibliothécaire, elle espérait ainsi s’offrir un nouveau départ loin des douloureux souvenirs de la perte de sa mère.

En cette soirée d’Halloween, Rose surprit dans la rue une conversation entre une bande de copines au sujet d’une vidéo brièvement diffusée sur internet impliquant un aigle-garou ! Canular ou vérité, les amies sont partagées. Mais pour Rose, cela éveilla un curieux souvenir de sa mère.
Déambulant dans la ville tandis qu’elle se remémorait ce souvenir, Rose se perdit dans un quartier mal famé. Inquiétée par l’allure lugubre des bâtiments désaffectés et le terrain vague laissé à l’abandon, elle rebroussa chemin jusqu’à ce que surviennent du fond de la rue un cri étrange.
Convaincue qu’une personne est en danger, Rose s’engouffra dans le terrain vague et y rencontra Cat, une jeune femme mal en point et qui semble avoir été séquestrée.
Aidant Cat à s’enfuir devant ses poursuivants, Rose ne s’attendait pas à mettre les pieds dans un monde secret qui la dépasse totalement, celui des métamorphes…

Mon avis.

En s’aventurant dans ce terrain vague, Rose pensait faire une bonne action, venir en aide à une personne en difficulté. Elle était bien loin d’imaginer qu’elle allait mettre les pieds dans l’un des plus grands secrets du monde : il n’y a pas que des humains sur Terre ! Un secret mis à mal avec la diffusion d’une vidéo où l’ont voit une personne se transformer en aigle puis par l’enlèvement de Cat qui n’est pas un fait isolé. Les métamorphes sont en alerte, plus que jamais leur secret menace d’être révélé.

Embarquée malgré elle par Nicolas au sein de la meute d’Aaron (le père de Cat), Rose ne sait pas à quelle sauce elle va être mangée. Amis ou ennemis ? Telle est la question ! Il faut dire que malgré un ordre hiérarchique strictement établi qui ne laisse aucune place aux initiatives personnelles, l’arrivée de cette humaine dans le domaine est source de nombreux conflits. Autant de raisons pour Rose de se méfier…


Derrière un sujet de fantastique divertissant se cachent des questions bien plus sérieuses. Dans « Ombre Fauve », il est avant tout question de cohabitation entre les peuples humains et métamorphes, de la survie en communauté cachée au risque de la découverte, avec les conséquences que cela laisse facilement supposer.

Il y a beaucoup de démonstration de testostérone (c’est ainsi que fonctionne la meute : gare à ceux qui défient leurs supérieurs, ils encourent de sévères corrections !) il est néanmoins appréciable que Lilly Sebastian ne cherche pas à tout régler par la violence ! Ce qui donne lieu à de nombreux dialogues et réflexions entre les divers personnages.

On le comprend dès le synopsis, c’est une histoire où il est question de choix. Ceux de Rose qui l’ont conduit à découvrir que le monde est bien plus curieux qu’il n’y paraît, ceux de Nicolas qui souhaite protéger cette humaine qu’il ne connaît pas malgré les réactions de la meute et ceux d’Aaron, qui doit faire à face à de graves problèmes et prendre des décisions difficiles pour le bien de sa meute. Mais aussi ceux plus généraux des métamorphes et des humains qui vont devoir — d’une façon ou d’une autre — affronter la situation si le secret de leur existence se trouve révélé.

En conclusion.

Pour conclure cette chronique, je dirais que c’est un premier tome solide et efficace dans lequel les relations et la psyché des personnages tiennent un rôle de premier plan.

En découvrant les métamorphes et leurs vies, on se retrouve confronté à la situation autant que l’est Rose, on ne sait pas ce qu’il va se passer à la page suivante !
C’est d’ailleurs une interrogation transférable à la saga « Incarnations » ? Que va-t-il se passer suite à la conclusion d’Ombre Fauve ? Quelle sera l’histoire du tome 2 ? C’est pour moi un mystère qu’il me tarde de résoudre !

En attendant, je vous invite vivement à découvrir ce livre et vous souhaite à toutes et tous d’excellentes lectures 🙂


Carte d’identité du livre.

Titre : « Incarnations tome 1 : Ombre Fauve »
Autrice : Lilly Sebastian
Éditeur : Beta Publisher
Parution : juillet 2020
Nombre de pages : 360
Obtention : Service Presse

Disponible en version papier et ebook :


Partagez

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.