La lecture est la clé de la liberté

Fantastique

« Dreams : les visiteurs de rêves » (t1) par Thomas Palpant

Bonjour les amis !

Nous revoici comme chaque semaine pour une nouvelle chronique ! Cette fois nous allons parler du premier tome de Dreams : « les visiteurs de rêves » écrit par Thomas Palpant (dont nous avons déjà évoqué les écrits avec l’excellent « e-Storic »).

L’auteur.

Auteur indépendant, je m’efforce d’utiliser au mieux cette liberté pour écrire sur ce qui me plait, sans tabous et avec originalité. J’ai sorti à ce jour quatre romans, dans trois genres différents, afin de varier les couleurs et les styles. Je prône une écriture simple, accessible à tous, mais comportant une certaine « musicalité ».

Mes thèmes de prédilection sont les nouvelles technologies, le web et l’imaginaire. Vous trouverez toujours dans mes écrits une dimension humaine et sociologique qui se veut le reflet de notre société actuelle, dans ses fulgurances comme dans ses excès.

J’espère avant tout vous apporter cette part d’émotion, de réflexion et de sourires qui fait de la lecture un divertissement unique.

2020 : Les tueurs de rêves (DREAMS t.2)
2019 : Les visiteurs de rêves (DREAMS t.1)
2018 : Moi smartphone, ce héros
2017 : E-STORIC

 

biographie amazon de l’auteur.

Le synopsis.

Et vous, que feriez-vous si vous aviez le pouvoir de visiter les rêves ?

Vie sentimentale inexistante, parents ultra-collants et boulot guère reluisant… Il n’y a bien que dans ses songes que Peter trouve cette part d’extraordinaire qui lui manque. Au point que ces derniers soient un jour visités par de mystérieux individus, qui lui apprennent qu’il n’est pas un rêveur comme les autres. Quel est leur but, et d’où tirent-ils ce pouvoir d’explorer l’esprit de leurs semblables ? C’est le départ d’une fabuleuse épopée entre fantasmes et vérités, utopies et réalités, qui verra Peter prendre tous les risques pour se lancer à la conquête des rêves.

Onirisme, humour, aventure… un roman young adult célébrant l’imaginaire et la pop culture.

« Une aventure complètement folle » — Zepho [N]
« Gros coup de cœur » — Gwendoline
« Des descriptions littéralement INCROYABLES » — Seith Aquilon
« J’ai complètement été transportée dans cet univers. » — Karine
« Un roman d’exception » —Steph

L’histoire.

Peter menait une vie ordinaire de télévendeur dans une société d’aide au jardinage jusqu’à ce qu’il rencontre une jeune femme étrange au cours de l’un de ses rêves. En effet celle-ci semblait se détacher du songe de Peter, comme si elle n’en faisait pas partie ! Les rêves étranges, Peter en a l’habitude. Mais celui-ci avait quelque chose d’inhabituel.

Retournant à sa vie quotidienne, dans ce job qu’il n’apprécie guère avec un supérieur constamment sur son dos. C’est épuisé qu’il rentra chez lui le soir. S’endormant le ventre vide, il rêva alors d’une immense tour constituée de nourriture. Escaladant le monument, il fit la rencontre de Julius, un jeune garçon très jovial, qui se présenta comme un visiteur de rêve. Faisant le lien avec la jeune femme de la veille, prénommée Coleen, Peter comprit alors que ce sont de véritables personnes qui se sont invitées dans ses songes et non le fruit de son imagination ! Mais une ombre plane… Avant de le quitter, Julius mit en garde Peter quant à ses rêves démesurément grands qui pourraient attirer l’attention.

De retour à la réalité, Peter se rendit à « Facecoop », le bar/salon de coiffure tenu par Tim et Tom, deux jumeaux et amis de longue date de Peter, où il s’endormit sur le comptoir. De nouveau plongé dans un rêve, Peter se retrouva perdu dans un monde enneigé. Guidé par un chemin de torche, il se retrouva au pied d’une muraille de glace qu’il traversa pour atteindre une clairière paisible où il rencontra Enora, une autre visiteuse de rêve.
Réveillé par les propriétaires du bar/salon de coiffure lors de la fermeture de l’établissement, Peter retourna alors chez lui.  S’affalant une fois de plus dans son lit, il sombra dans un cauchemar où une présence hostile le menaça de « transformer ses rêves en tombeau ». Fort heureusement, il fut secouru par un autre rêveur : Gareth.

Dès lord intégré à « l’équipe » de rêveur formée par Gareth, Peter découvrira avec l’aide d’Enora Julius et Coleen tout le potentiel lié aux rêves, mais aussi les risques, car il existe un autre type de rêveur : les tueurs de rêves…

Mon avis.

« Dreams : les visiteurs de rêves » est une double histoire. Il y a deux intrigues : la vie endormie et la vie éveillée de Peter.  Et malheureusement pour lui, lorsque l’une tend à s’améliorer, l’autre semble s’aggraver.
Nous jonglons donc ainsi au fil des chapitres entre les deux facettes de la vie de Peter. Celle de l’éveil, où il doit supporter un job qui ne lui convient pas avec un patron qui ne lui offre aucun répit ; Chloé, une collègue énigmatiquement distante ; une mère un peu trop sur son dos qui l’étouffe (et qui lui organise des dîners galants) ; sa propriétaire qui ne parle que d’huissiers… Bref c’est pas la joie ! Et la vie rêvée, où tout devient possible, où il apprend à maîtriser les différentes capacités des rêveurs auprès du maître Gareth, de ces amis Julius et Coleen, et de son coup de cœur Enora. Malheureusement, le tout est couvert par une ombre menaçante, les tueurs de rêves, dont l’un a déjà localisé Peter…

« Dreams : les visiteurs de rêves », c’est aussi une œuvre « clin d’œil », j’entends par-là que Thomas Palpant s’est amusé à dissimuler, de manière plus ou moins subtile, des clins d’œil à la culture pop mais aussi à l’une de ces œuvres précédentes : e-storic.
J’ai bien aimé cette forme de continuité, certes étonnante tant les sujets semblent incompatibles (l’effondrement d’internet et l’exploration des rêves, on ne voit pas tellement de pont dit ainsi !), mais les deux s’imbriquent parfaitement.
Puisque j’en parle, il me paraît important de préciser que vous n’avez pas besoin d’avoir lu « E-storic » pour parcourir l’histoire de « Dreams », car Thomas Palpant a veillé à apporter les informations nécessaires à la compréhension de cette référence. (Mais si vous avez lu ma chronique [« e-Storic » par Thomas Palpant], vous savez déjà que je vous recommande ce livre aussi !)

Ce premier tome, c’est le moment de l’apprentissage. On découvre le potentiel des rêves et des rêveurs en même temps que Peter. Même si les rêves sont souvent « bon enfant » (une tour de nourriture, un monde en lego, un vol à dos d’aigles gigantesques…) il y a une contre balance très sérieuse avec cette menace des tueurs de rêves qui rôdent autour de nos rêveurs.
Pour le moment nos amis sont sur la défensive, tâchant de faire profil bas le temps que chacun puisse pleinement développer ses compétences. Mais on sent rapidement que l’objectif de Gareth est bien de contrer cette menace.

En conclusion.

« Dreams : les visiteurs de rêves » est un premier tome très prometteur qui inaugure une saga des plus passionnantes ! Pour tout vous dire, j’étais tellement confiant dans ce nouveau projet de Thomas Palpant que j’ai acheté le tome 2 avant de commencer la lecture du tome 1. Et nous allons en reparler très rapidement, car il me tarde de vérifier une de mes théories farfelues ^^

Si vous cherchez une nouvelle saga pour votre plaisir, ou pour offrir (parfait pour les adolescents !), foncez, les yeux fermés bien sûr, car vous allez rêver !


Carte d’identité du livre.

Titre : « Dreams : les visiteurs de monde » (Tome1)
Auteur : Thomas Palpant
Edition ; Auto-édition
Parution : septembre 2019
Nombre de pages : 316
Obtention : service presse.

Disponible en livre broché et ebook !

Partagez

2 Comments

  1. Mary Neil's

    J’ai tout lu…Belle chronique encourageante!…;;-) . Mary Neil’s

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.