« Les trois vies d’Albert » par Jean-Claude Michot

Bonjour les amis !

Je vous retrouve aujourd’hui pour parler de ma dernière lecture : « Les trois vies d’Albert », un roman noir de Jean-Claude Michot, auteur désormais bien connu ici puisque nous avons déjà eu le bonheur de parler de ses livres « Les vignes de la veuve »« La vengeance d’Aimé », et récemment « Le noir destin de Valentine » !
C’est qu’on commence à y être accro ! 🙂

L’auteur

Jean-Claude Michot est né en 1955 à Lyon. Artisan taxi pendant vingt ans dans cette ville, il la connaît parfaitement et aime situer ses romans dans cette métropole entre Rhône et Saône.
Commerçant en Dordogne pour un temps, il coule des jours tranquilles actuellement dans le Périgord en tant que retraité. Un de ses romans « Les vignes de la veuve » se passe en pays de Bergerac.

Le synopsis

Albert, citoyen ordinaire, mais révolté, mène une existence normale dans la ville de Lyon. Il quitte son métier de chauffeur de taxi après l’avoir exercé peu de temps, pour embrasser une carrière qui le rend célèbre et riche. Son amour fou pour Sidonie le mènera vers les affres du désespoir. Homme épris de liberté, il connaîtra l’univers carcéral, conséquence d’un choix qu’il assumera pleinement.



L’histoire

Placé en famille d’accueil, Albert commençait tristement sa vie, mais il y avait une merveilleuse contrepartie à cela : l’amour. Les années passantes ne faisaient qu’accentuer ses sentiments pour Sidonie, la fille du couple l’ayant recueilli. Mais hélas le destin frappa à nouveau le pauvre Albert qui, à cause de la maladie de la mère de famille, doit être envoyé dans une autre famille d’accueil.

Loin des yeux loin du cœur dit-on, mais Albert est bien déterminé à faire mentir ce proverbe, car seule la belle Sidonie continue de faire battre son cœur. La vie parcourut son petit bout de chemin, Albert entra dans l’armée puis devant quitter son foyer à l’âge adulte, se dégota un emploi en temps que chauffeur de taxi.
Convaincu de ne jamais retrouver son amour d’enfance, c’est pourtant grâce à ce nouveau métier qu’il croisera à nouveau le chemin de sa bien aimée. Celle-ci lui fera quelques révélations quant à sa vie depuis le départ prématuré d’Albert, de quoi donner à ce dernier une idée folle : écrire un livre et devenir célèbre afin de la conquérir.

Mais le destin qui semblait jusque-là en défaveur d’Albert changera-t-il enfin son fusil d’épaule ? Pourra-t-il faire succomber l’élue de son cœur et vivre enfin l’amour auquel il aspire depuis le commencement de sa vie ?

Mon avis

Nul ne peut dire qu’il n’éprouve aucun regret quant à un amour de jeunesse, mais pour l’écrasante majorité du monde les gens sont passés à autre chose. Bien entendu ce n’est pas le cas de notre Albert qui n’a jamais pu oublier Sidonie. Cet amour tournant quasiment à l’obsession ! Il était donc nature pour lui de vouloir la reconquérir lorsque le hasard les fit se rencontrer à nouveau, et ce malgré les obstacles qui persistaient entre eux…

« Les trois vies d’Albert », c’est une douce mélodie rendant hommage à ces amours adolescents que nous espérions éternels, une ode à la seconde chance lorsque le destin nous l’accorde. Néanmoins, Albert est un homme qui en dépit de sa bonté d’âme semble poursuivi par le malheur, et lorsque celui-ci le rattrapa, tous les projets de vie d’Albert volèrent en éclat…

Comme pour ses précédents livres, je suis séduit par les mots de Jean-Claude Michot, par sa façon de nous faire entrer dans la vie de ses personnages et d’éveiller en nous de nombreux sentiments au fil de ses histoires. L’auteur ne cherche pas à s’encombrer de superficialité, de sa plume simple et naturelle il parvient à nous transmettre les émotions qu’il souhaite dépeindre dans ses œuvres.



En conclusion

« Les trois vies d’Albert » n’échappe pas à ce qui caractérise si bien la plume de Jean-Claude Michot, nous sommes frappés par le malheur de son Albert, enjoués par ses petits moments de bonheur.
Et même si parfois le périple d’Albert nous ramène à une triste réalité, il aura été agréable de vivre ces quelques heures en compagnie de ce livre !

Je vous le recommande chaleureusement 🙂

 


Carte d’identité du livre

Titre : « Les trois vies d’Albert »
Auteur : Jean-Claude Michot
Editeur : autoédition
Parution : juillet 2020
Nombre de pages : 190
ISBN :
979-8663128698
Obtention : Service Presse

Roman disponible en broché et ebook !

(En achetant via cette vignette vous permettez au site leschroniquesdejohn.fr de survivre ! Explications sur l’onglet « Comment me soutenir ? »)

———————-

Merci à vous d’avoir lu cette chronique. J’espère qu’elle vous aura donné envie de découvrir ce roman et la plume de Jean-Claude Michot. C’est un auteur qui mérite d’être lu 🙂

Comme toujours je vous souhaite d’excellentes lectures et je vous dis à très bientôt pour de nouvelles chroniques !

Partagez

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :